Le travail c’est la santé, Angers 16/02/13

L’after show, qu’est-ce que ça vous évoque ? A votre avis, que faisons-nous une fois le concert terminé et la scène démontée ? Je parie que vous imaginez une fiesta d’enfer dans le tour-bus. Hé bien vous allez être déçus car pas du tout…

Figurez-vous qu’hier soir, nous avons regardé la vidéo du concert qui venait de se jouer à Rouen. L’équipe technique avait enregistré le show afin de pouvoir visualiser avec du recul et surtout analyser, les jeux de lumière et le rendu du son. Boulot, boulot, boulot ! Stephan Eicher avant, pendant et après le concert. Stephan Eicher encore, Stephan Eicher toujours. Mais me direz-vous, quoi de plus normal sur L’Envolée Tour

:)

Et nous avons intérêt à bien en profiter et à prendre la dose maximum jusqu’à ce soir car ensuite, nous avons deux semaines de repos. Stephan va manqué à nos oreilles. On se surprendra même, fort certainement, à fredonner ses chansons dans notre quotidien. Je le dis d’expérience car j’ai passé mes derniers jours de repos (entre la date de Caluire et celle de Massy) à chanter des bribes de ses chansons à des moments et des endroits un peu improbables. Par exemple, j’ai chanté: « Je te la laisse, je te la laisse » au rayon fromage du supermarché. Ou encore, « tout doit disparaître, tout ce que.. nanana et tout ce que j’aurais dû être » en me faisant un café dans ma cuisine un matin.

 

En attendant, l’heure n’est pas à pousser la chansonnette. La vidéo d’hier est vue, analysée et déjà effacée. Le brief d’aujourd’hui est fait. Il est temps de poser le décor et de faire les réglages son et lumière. Tout doit être prêt pour le show de ce soir.

 

Au boulot !

Et à ce soir !

 

Claire

PS: Stephan, do you read me ? Do you read my posts ? Ok for a short talk !.. But where are you ???

Posted 16 février 2013 in

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*